Erigée au niveau de la nouvelle ville de Sidi Abdellah à Alger/ Pose, hier, de la première pierre du projet de la première mosquée verte

 

 

 

C’est au niveau de la nouvelle ville de Sidi Abdellah, dans la wilaya d’Alger, que sera érigée la première mosquée “Verte” en Algérie .La première pierre du projet de construction de cette infrastructure amie de l’environnement a été posée hier, lundi à Alger.

 

Par  Wahiba Blidi

 

 

Le coup d’envoi des travaux de ce projet a été donné par le secrétaire général de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mustapha Cheikh Zouaoui, en compagnie du wali délégué de la ville de Sidi Abdellah, Anis Bendaoud, et des cadres du secteur. Cette mosquée repose sur des techniques permettant d’économiser l’électricité à 50 % à travers l’exploitation des énergies renouvelables, l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’économie d’eau par l’auto-recyclage, selon les explications données lors de la cérémonie de la pose de la première pierre. Cette mosquée dont le délai de réalisation est de 24 mois, s’étend sur une superficie globale de 8.200 m² avec une capacité d’accueil allant jusqu’à 6.000 fidèles (4.000 hommes et 2.000 femmes). Le projet comporte trois étages, un rez-de-chaussée qui peut accueillir jusqu’à 2.500 fidèles, un premier étage (1.500 fidèles) et un deuxième étage réservé aux femmes d’une capacité d’accueil de 2.000 fidèles. Un parking pour 50 véhicules est également prévu. Doté d’un minaret de 47 m de hauteur et plusieurs structures dont une salle de conférences, une bibliothèque, une école coranique et deux logements de fonction pour l’imam et le muezzin. La mosquée sera pourvue d’un système de climatisation central et d’équipements audiovisuels modernes. La réalisation de cette mosquée, première du genre en Algérie, est confiée à l’entreprise syrienne “El Bayrak Construction” qui emploie des compétences algériennes à 90 %. A cet effet, le secrétaire général du ministère a appelé les responsables à veiller à assurer une bonne qualité de béton et à respecter les normes techniques dans l’aménagement du sol, vu l’importance du projet. Le projet en question intervient dans le cadre de la dotation de la ville de Sidi Abdallah en structures nécessaires, conformément aux objectifs tracés pour cette ville appelée à devenir un pôle urbain intelligent et ami de la ville, a-t-il affirmé. Par ailleurs, d’autres mosquées de moyenne capacité sont prévues au niveau des quartiers de la nouvelle ville, dont deux en cours de réalisation. “En réponse aux exigences des 200.000 habitants de la nouvelle ville de Sidi Abdallah, une mosquée sera construite dans chacun des quartiers intégrés de la ville, en plus de la mosquée écologique, dont le lancement est prévu la journée de Achoura”, a-t-il fait savoir, assurant que “les assiettes foncières nécessaires sont disponibles”. La nouvelle ville de Sidi Abdallah sera dotée d’autres structures dans les domaines de l’éducation, de la santé, du sport et de la sécurité en vue d’améliorer la qualité des services, ajoute le même responsable. Les citoyens ont exprimé leur grande satisfaction quant à la réalisation de cette nouvelle structure unique en son genre sur le plan environnemental qui constituera également un pôle de formation religieuse et d’éducation sociale pour les nouvelles générations.

 

W.B

 

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Huile d'olive/ Un oléiculteur algérien décroche une 2e médaille d'or au concours international de Dubaï

lun Août 8 , 2022
Un oléiculteur algérien de Aïn Oussara (Djelfa) a été primé pour la deuxième fois au concours international de l’huile d’olive extra vierge de Dubaï (Emirats arabes unis), en remportant sa deuxième médaille d’or en 2022 dans cette compétition. Après sa première médaille d’or, décrochée en février dernier, lors du concours […]