Restauration/ Un vif engouement pour les plats de poisson au port de Ghazaouet

 

 

 

Les restaurants du port de Ghazaouet (Ouest de la wilaya de Tlemcen) enregistrent, en ces jours de vacances d’été, un vif engouement pour les plats de poisson de citoyens de différentes wilayas du pays et de la communauté nationale à l’étranger.

 

 

Une fois la fête de l’Aïd El Adha passée et les résultats scolaires connus, nombreux sont les citoyens à affluer vers les restaurants de la pêcherie du parent, invariablement fréquentés de jour comme de nuit.

Des clients de différentes couches de la société, des familles accompagnées d’enfants notamment, convergent en effet en nombre vers ces endroits qui offrent un décor fabuleux sur la Grande bleue fait, entre autres, d’embarcations de pêche accostées dans les quais.

La gaieté et un air jovial se lisent sur les visages des visiteurs des lieux, venus savourer des plats de poissons succulents, qui pour célébrer la réussite scolaire des enfants, qui pour fêter un anniversaire ou des fiançailles, et qui pour ceux voulant tout bonnement revivre une nostalgie, surtout parmi les citoyens résidant à l’étranger, après l’amélioration de la situation sanitaire dans le pays, née de la pandémie du Covid-19.

Une fois arrivé à la pêcherie, le visiteur est d’emblée attiré par l’odeur suave et appétissante du poisson dégagé des cuisines des restaurants, d’où la tentation d’y entrer et s’offrir un met. De longues files d’attente se forment pour réserver une table dans ces restaurants, très fréquentés en pareille période de l’année.

 

Ingéniosité dans l’art de cuisiner et la présentation des produits

 

Les restaurateurs proposent des gammes variées de plats à base de poisson, dont la fameuse soupe, accompagnée du pain grillé, d’une sauce au piment rouge et à la moutarde, et d’une variété de laitue, tomate, oignon, poivron et autres olives.

Les plats sont soit frits à l’huile ou grillés au charbon ardent. Le plat varié comporte un mélange de crevettes, de mollusques et de poissons blancs.     Le client y trouve aussi de l’espadon, des sardines et du thon grillés, de même que de la crevette à la braise et du poulpe à la sauce tomate.

Les prix proposés à partir de 1.200 DA le mélange et un peu plus pour les grillades semblent “convenir”, de l’avis de clients interrogés par l’APS

Hadj Mimoun, un Algérien résidant en France, confie avoir trouvé du plaisir à manger dans les restaurants de Ghazaouet qu’il fréquente chaque vacances d’été passé en famille en Algérie, exprimant sa satisfaction quant à la qualité du service fourni par de jeunes serveurs sympathiques, accueillants et dévoués, selon lui.

Ce qui attire le plus vers ces lieux c’est l’éloquence des jeunes qui vantent les produits proposés aux clients où qui, pour certains autres, s’affairent à trouver une place de stationnement à ces derniers, a relevé Louisa, originaire de la wilaya de Béjaïa. “L’accueil est tellement chaleureux, qu’on se retrouve dans l’embarras du choix d’un restaurant”, a-t-elle concédé, estimant que l’endroit mérite un détour, de par sa beauté et sa vue panoramique sur la mer.

 

Des restaurants de plus en plus “relookés”

 

Les restaurants de la pêcherie de Ghazaouet ont vu, ces dernières années, leur nombre augmenter et leur look s’améliorer par le fait de l’afflux constant de visiteurs.

Sahli Ghaouti, restaurateur de son état, a rappelé que la spécialité poisson était naguere limitée aux locaux de fortune qui utilisaient des moyens modestes, avant de prendre de l’allure avec l’adoption d’une forme de construction horizontale à étages permettant une extension avec de grandes baies vitrées permettant aux clients d’admirer la grande bleue et les hauteurs de la ville de Ghazaouet, tout en dégustant leurs plats.

Au cadre agréable, un de ces restaurants offre une vue imprenable sur un quai faisant face à la gare maritime de Ghazaouet, où les pêcheurs se retrouvent pour qui, raccommoder les filets, qui pour s’approvisionner en glace, qui pour atteler son embarcation ou verser dans d’autres activités reflétant le quotidien des professionnels de la mer.

Gâteau sur la cerise, la vue donnant sur deux rochers, appelés communément “Les deux sœurs”, offre un arrière-plan idyllique pour ceux voulant immortaliser leur passage en prenant des photos souvenirs.

Autre fait saillant à relever, les gérants de ces restaurants s’approvisionnent en poisson frais directement auprès des pêcheurs, a-t-on assuré sur place, soulignant que l’afflux augmente en été, pendant les vacances scolaires et à l’occasion des dessertes maritimes via le port de Ghazaouet, où la demande s’accroît notamment sur les plats à emporter.

 

R.S

 

 

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

C’est l’été àTizi/ La sécurité des estivants assurée

dim Août 7 , 2022
      Orienter, renseigner, sensibiliser et veiller à assurer un climat serein et de quiétude aux estivants nombreux qui affluent vers le littorale de la wilaya de Tizi-ouzou afin d’y passer leurs vacances, sont les préoccupations quotidiennes, de jour comme de nuit, des policiers, a-t-on constaté. C’est le cas […]