Pour faire face à la contrainte du foncier/ Nécessité d’adopter une nouvelle vision en planification urbaine, déclare Mohamed Tarek Belaribi

Pour faire face à la contrainte du foncier, en matière de réalisation de logements, le ministre du secteur, Mohamed Tarek Belaribi, a appelé les opérateurs à adopter une nouvelle vision en matière de planification urbaine. Il s’agit de s’orienter vers la création de nouvelles villes satellites ou de pôles autour des grandes villes, pour pouvoir réaliser les projets en attente.

Par Yasmine Meddah

Cette nouvelle option de nouvelles villes et de pôles autour des grandes villes, permettra de solutionner la problématique de non disponibilité du foncier nécessaire, pour la réalisation de quotas de logements, selon les précisions du ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville. « “Lorsqu’il n’existe aucun obstacle de nature juridique des assiettes foncières, il importe d’accélérer les études des plans d’orientation d’aménagement et d’urbanisme et les adopter, et de réfléchir, dans le cas échéant, à la création de villes satellites pour satisfaire les besoins en matière de logements et d’équipements publics” a-t-il tenu à expliquer.

Pour assurer la mise en œuvre de projets d’infrastructures, qu’ils soient publics ou privés, une commission de régularisation est installée en septembre de l’année 2021, pour traiter tous les problèmes relatifs à la situation juridique et régler ainsi les problèmes en suspens concernant aussi bien le foncier que les titres de propriétés des logements, des équipements publics ainsi que les contentieux liés aux assiettes d’implantation de projets de logements.

Malgré la contrainte rencontrée souvent, en matière de foncier, le ministre de l’habitat  a annoncé en novembre 2021, l’inscription de la réalisation, d’un total de 60.000 unités de logements au titre de la loi de finances 2022, sans oublier la réalisation de 15.000 logements de type location –vente, au cours de l’année 2022.

Ces 60.000 unités se déclinent comme suit : 10.000 logements de type logement public locatif  (LPL), 10.000 logement promotionnel aidé (LPA), et 40.000 aides aux logements ruraux.  Ces nouveaux programmes visent essentiellement la prise en charge des demandes de logement enregistrées, et l’éradication des habitations précaires et enfin satisfaire la demande sociale grandissante en logements.

Y.M

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Régularisation des constructions/ Réception de 780.000 dossiers jusqu’à fin 2021

lun Jan 10 , 2022
Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi a fait état à Alger, du traitement, jusqu’à fin 2021, de 780.000 dossiers sur 984.000 déposés dans le cadre de la régularisation de la situation des constructions en application de la loi 15/08 du 20 juillet 2002 […]